Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Artys

Revue axée sur les Arts Plastiques

Publié par Stéphane Richard sur

Thématique récurrente en parallèle à ses oeuvres taurines ou à ses portraits, Martine Pinsolle peint des baigneuses et des nues. Peintre d’atelier, le dessin est primordial dans l’élaboration de ses compositions picturales. Nous sentons l’héritage de la tradition dans son travail de par l’importance qu’elle accorde au dessin justement, de par son sujet de prédilection, le corps, et de par le médium qu’elle utilise, la peinture. L’utilisation judicieuse de la toile de jute donne à ses peintures, grâce à cette juxtaposition du support rêche et du raffinement des modèles peints, une réelle profondeur tant le côté rugueux de la surface enrichit l’image elle-même et lui donne plus de force.

De dos, de face, de profil, allongées, assises, lisant, marchant, promenant un chien, regardant vers l’horizon, prenant des photographies, sous une douche, seules ou à deux, silencieuses ou prises dans des conversations dont nous ne sommes que les témoins curieux, les personnages que nous donne à voir l’artiste semblent se détacher du fond azuré du tableau pourtant sans perspective aucune ni décors superflus et dessinent une véritable chorégraphie quand nous regardons dans un mouvement circulaire très rapide, les unes après les autres, la soixantaine d’œuvres exposées. Ses nues expressionnistes, séduisantes mais non pas impudiques, aux couleurs sombres rehaussées de blanc qui éclaire leur nudité sur des fonds noirs, provoquent un contraste saisissant avec ses baigneuses très sages sises dans leur environnement dépouillé.

L’important est le corps humain et le dévoilement de ses baigneuses et de ses nues magnifiques sont le prétexte à nous montrer ce corps dans de nombreuses positions nous offrant par là même un festival de lignes où les courbes et les arabesques sont à l’honneur. Ses baigneuses et ses nues nous font partager, à travers leur beauté plastique, un moment de leur vie, leur intimité même. Et nous en sommes les spectateurs privilégiés.

Stéphane Richard

Martine Pinsolle
Martine Pinsolle
Martine Pinsolle
Martine Pinsolle
Martine Pinsolle
Martine Pinsolle
Martine Pinsolle
Martine Pinsolle
Martine Pinsolle

Galerie Le Garage. 32 bis rue Scribe. Nantes.

Du jeudi 23 mai au samedi 29 juin 2013.

Du mardi au samedi de 14h00 à 18h00.

À propos

Artys

“Revue axée sur les Arts Plastiques. ”

Rédigé par Stéphane Richard

Articles récents

Hébergé par Overblog