Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Artys

Revue axée sur les Arts Plastiques

Publié par Stéphane Richard sur

Univers à la fois fantastique et onirique, la peinture de SylC nous emmène dans le monde enchanté et les souvenirs oubliés de l’enfance. Chacune de ses toiles est un voyage qui nous amène tout en douceur vers notre propre enfance et qui, par la grâce de ces visages ronds ou ovales beaucoup plus grands que les corps et une palette chromatique très riche (rouge saisissant et omniprésent, rouge orangé, bleu, jaune, vert, blanc…), donne à celles-ci une aura magique et réveille en nous des sentiments non pas perdus mais simplement endormis. Les animaux ont une place prépondérante auprès des enfants qu’elle peint, ils appartiennent à leur monde, peut-être même ne font-ils encore qu’un avec eux et ce magnifique poème de Peter Handke : « Lorsque l’enfant était enfant, il ne savait pas qu’il était enfant, tout pour lui avait une âme et toutes les âmes étaient une… » nous revient alors en mémoire.

Cependant, si nostalgie il y a, celle-ci est lucide et non pas l’affirmation d’une innocence qui n’en a jamais été réellement une, et ces enfants aux yeux grands ouverts ne vivent pas dans un monde merveilleux où rien ne viendrait entacher un Eden originel. Ils nous pénètrent de leur profond regard, nous questionnent, et l’on sent poindre à certains moments que l’inquiétude ou la peur ne leur sont pas étrangères. Nulle naïveté chimérique dans leur perception du monde qui est le nôtre mais une compréhension empreinte de tendresse et de compassion. Leur sagesse est innée, elle s’estompera avec le temps, disparaîtra même ou s’endormira. La peinture sensible et intemporelle de SylC nous susurre à l’oreille de ne pas oublier l’enfant qui est en nous et résonne comme un écho à ce que disait Victor Hugo : « Le sommeil de l’enfance s’achève en oubli ». Ne mourrons pas à l’enfant que nous avons été et que nous sommes toujours quand nous savons écouter… et regarder.

Stéphane Richard

SylC
SylC
SylC
SylC
SylC

. Tour Saint-Aubin. Rue des Lices, 49 000Angers.

Du vendredi 21 au dimanche 30 mars 2014.

Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h00.

. Galerie Audrey Marty. 4 rue du Pourpris, 35 400 Saint-Malo.

Du vendredi 11 avril au dimanche 11 mai 2014.

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h00 à 13h00 et de 14h30 à 19h00.

. Puls’art. Manifestation Internationale d’Art Contemporain.

Cité des Arts. Quinconces des Jacobins, 72 000 Le Mans.

Du jeudi 29 mai au dimanche 1 juin 2014.

Ouvert du jeudi au samedi de 11h00 à 19h00 et dimanche de 10h00 à 18h00.

SylC expose en permanence :

. Galerie Albane. 1 rue Suffren, 44 000 Nantes.

Du mardi au samedi de 10h30 à 12h00 et de 14h00 à 19h00.

. Galerie Art4. 31 rue des Teinturiers, 14 000 Caen.

Du jeudi au samedi de 11h00 à 13h00 et de 14h00 à 19h00.

. Galerie Au-delà des Apparences. 15 rue Filaterie, 74 000 Annecy.

Du mercredi au samedi de 10h30 à 13h00 et de 14h00 à 19h00.

. Vous pouvez également aller sur www.sylc.org.

Publié par Stéphane Richard sur

« Les Olympiennes », « Les Saintes », « Les Martyres », « Les Hommes », les titres de ces séries de tableaux montrent sans équivoque aucune que l’être humain, son esprit, son âme, son corps et sa chair sont au cœur de l’oeuvre de Catherine Duchêne. Puissamment expressionnistes, ses peintures montrent des femmes et des hommes aux visages ébauchés, inachevés, défigurés, méconnaissables ou cachés et dont les corps s’éloignent des canons de la beauté traditionnelle et même de toute forme de joliesse ou d’harmonie dans les proportions. Elles sont, bien au contraire, la volonté farouche de soulever, dans un dynamisme impressionnant de mouvements et de tensions frénétiques et passionnées, le voile des apparences pour atteindre la véracité de l’être humain dans ce qu’il a de plus intime.

Huile, fusain, feuille d’or, bâton d’huile ou poudre de bronze, elle emploie de nombreuses techniques au service d’un art d’une grande force plastique qui nous saisit, nous envoûte irrésistiblement, et s’imprègne profondément en nous émotionnellement parlant tant nous ressentons ses figures comme étant l’expression picturale d’une artiste au cheminement intérieur véridique et d’une réelle générosité. A la fois instinctive et d’une grande et belle sensualité, sa peinture va à l’essentiel, ne s’encombre pas de décors ou d’objets inutiles, la figure et le fond ne faisant plus qu’un, et déborde d’une énergie redoutable qui nous happe et ne nous laisse pas indemne.

De ses corps et de ses visages aux contours estompés émanent une profondeur de sentiments d’une grande intensité qui fait naître en nous de la compassion et non pas de la répulsion puisque, que nous le ressentions plus ou moins confusément ou que nous le fuyions, ces figures nous donnent à voir l’humanité dans son essence même, oscillant entre chaos, peurs et croyances, entre espoir, souffrance et rédemption.

Stéphane Richard

Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne
Catherine Duchêne

. Quatorzième Salon International d’Art Contemporain.

Parc Chanot. Palais des Evénements. Marseille.

Du vendredi 14 au lundi 17 mars 2014.

Vendredi de 10h00 à 22h00. Samedi de 10h00 à 20h00.

Dimanche et lundi de 10h00 à 19h00.

. Galerie Cravantaise. (09 75 57 00 16 / 06 23 15 05 75)

9 les Bouquerries, 37 500 Cravant-les-Coteaux.

Du samedi 9 août au mardi 30 septembre.

Ouvert tous les jours de 15h00 à 19h00 sauf le mercredi.

. Si vous souhaitez visiter l’atelier de Catherine Duchêne, vous pouvez la joindre au 06 23 99 02 64 ou la contacter à contact@catherine-duchene.com.

. Vous pouvez également aller sur http://www.catherine-duchene.com.

À propos

Artys

“Revue axée sur les Arts Plastiques. ”

Rédigé par Stéphane Richard

Articles récents

Hébergé par Overblog