Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Artys

Revue axée sur les Arts Plastiques

Publié par Stéphane Richard sur

Antoine Correia est le chantre d’une peinture expressionniste ancrée dans un charnel profondément sensuel et qui irradie d’une force spirituelle indéniable. Sa peinture n’appartient pas au domaine de l’horreur mais se situe résolument dans la longue tradition picturale des siècles passés et en est même la légitime héritière. Elle est une introspection exaltante qui va au-delà des apparences, au-delà de la peau et se coltine au plus près les souffrances humaines à travers ces corps suppliciés, crucifiés ou difformes.

Défiguration des visages, peaux arrachées, désolation de paysages ravagés, corruption et pourriture d’un monde agonisant et en décomposition avancée, sa peinture transcende le corps humain et confine au sacré. Le sentiment de morbidité éventuellement ressenti est fugace et disparaît rapidement pour faire place à une réflexion sur l’ultime question que se pose l’homme depuis toujours, celle de sa chute et de sa rédemption. Sa peinture est la parfaite incarnation du combat titanesque inhérent à l’espèce humaine qu’elle se livre à elle-même, oscillant perpétuellement entre le mal et le bien, entre sa disparition mille fois annoncée et son avènement toujours en devenir.

Stéphane Richard

Antoine Correia
Antoine Correia
Antoine Correia
Antoine Correia
Antoine Correia

Galerie Le Garage. 32 bis rue Scribe. Nantes.

Du jeudi 7 novembre au samedi 14 décembre 2013.

Ouvert du mardi au samedi de 15h00 à 19h00.

Publié par Stéphane Richard sur

Dans une forêt enchanteresse, une magicienne s’entretient, dans un silence éloquent et salvateur, avec la messagère d’un ancien temps toujours présent pour qui a l’âme pure. Incarnée en sphère laiteuse tout empreinte de spiritualité, la relation se noue entre la légèreté de la messagère et l’effleurement délicat des doigts de la magicienne. Moment pérenne, celui de la rencontre de deux énergies, de deux mondes, de deux époques, dans un entre-deux mondes éthéré au-delà de l’illusion du temps linéaire et des lieux éloignés.

Photographe vivant au sein des collines boisées de la Drôme, Niiv nous offre un univers personnel imprégné de légendes et d’anciennes traditions. Ses photographies nous emmènent sur des chemins de traverse, vers des contrées oniriques qui font naître en nous des réminiscences de vie que nous n’avons pas vécues et de paysages que nous n’avons jamais vus. Son univers enchanté et quasi merveilleux, puisque nous nous attendons à voir, à côté de ses « muses », apparaître des elfes et des chevaliers à tout moment, nous touche au plus profond. A la fois artiste et chamane, côtoyant la nature quotidiennement, à l’écoute des esprits de la forêt et des rivières, et dotée d’une réelle sensibilité, Niiv nous donne à voir un univers très personnel à travers ses magnifiques photographies, véritables poèmes qui nous entraînent dans des rêveries propices à l’écriture.

Stéphane Richard

Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.
Copyright: Niiv.

Copyright: Niiv.

Vous pouvez voir les photographies de Niiv sur Facebook (Niiv Photography) et sur return-to-yggdrasil.wix.com/niiv.

À propos

Artys

“Revue axée sur les Arts Plastiques. ”

Rédigé par Stéphane Richard

Articles récents

Hébergé par Overblog