Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Artys

Revue axée sur les Arts Plastiques

Publié par Stéphane Richard sur

Vivant entre Paris et Stockholm (suédoise d’origine, elle se ressource régulièrement auprès des forêts de son enfance), Katarina Axelsson peint d’après nature à Yport en Normandie où elle a installé son atelier au milieu du Bois des Quarante Acres, lui permettant ainsi d’être immergée au plus près de sa thématique de prédilection. Les sous-bois, les arbres, les fleurs, les mousses, les étangs et autres marécages ou flaques d’eau qu’elle peint de façon toujours renouvelée sont une ode à cette nature sauvage à la fois si proche et pourtant si profondément mystérieuse. Il se dégage de ces paysages sylvestres une force pérenne et prégnante très ancienne qui nous touche au plus profond.

Ses peintures, véritables creusets picturaux alchimiques aux innombrables  nuances de vert se mêlant au gris, au gris bleuté, au marron, parsemées de touches de bleu, de jaune ou de violet, et enrichies, à certains endroits de véritables brins d’herbe, sont l’expression de la quête inlassable de l’artiste de l’essence même de la nature et des liens étroits qui unissent celle-ci et la création artistique. Ces bois, entre ombres et transparences, entre fluidité et densité impénétrable, s’ouvrant parfois sur de magnifiques ciels bleus azurés et lumineux de blanc, sont une parfaite métaphore de la psyché humaine. Ses compositions matiéristes, aux pigments visibles, ressemblant sur certains tableaux à de l’écorce d’arbre, grouillant de vie végétale, et dotées d’une profondeur singulière, fantastique même, où l’air vibre et où les ombres et les lumières jouent avec les arbres et la végétation, sont le fruit de l’imaginaire  foisonnant de pensées secrètes de l’artiste et effleurent de par leur authenticité notre intimité la plus enfouie. Nous devenons spectateurs attentifs, happés hors du temps par une force mystérieuse qui émane du tableau, en osmose avec la nature originelle et enchanteresse.

Stéphane Richard

Katarina Axelsson
Katarina Axelsson
Katarina Axelsson
Katarina Axelsson
Katarina Axelsson
Katarina Axelsson
Katarina Axelsson
Katarina Axelsson

Galerie Le Garage. 32 bis rue Scribe. Nantes.

Du jeudi 10 octobre au samedi 2 novembre 2013.

Du mardi au samedi de 14h00 à 18h00.

Publié par Stéphane Richard sur

Environnés de cascades, d’eaux gelées, de neige, de rivières et de ruisseaux, enveloppés par le brouillard, la pluie ou la pureté d’une atmosphère originelle et émerveillés par de fascinantes lumières qui nous dévoilent la beauté majestueuse des montagnes, des glaces et des vallées, le vent nous frôle, joue, danse avec nous et la solitude nous rassérène face à l’immensité et à la prégnance de ces paysages vierges de toute construction ou dégradation.

Nous accompagnons la photographe Ambre de l’AlPe et ressentons dans ces immensités propices à l’onirisme et à la méditation ce que nous pourrions être (et sommes de toute éternité) : des créatures en parfaite symbiose avec la nature. Quand l’errance au sein de la nature devient (dé)marche spirituelle (au sens de vie de l’esprit et du corps) et création artistique.

Stéphane Richard

Copyright: Ambre de l'AlPe.
Copyright: Ambre de l'AlPe.
Copyright: Ambre de l'AlPe.
Copyright: Ambre de l'AlPe.
Copyright: Ambre de l'AlPe.
Copyright: Ambre de l'AlPe.
Copyright: Ambre de l'AlPe.

Copyright: Ambre de l'AlPe.

Vous pouvez voir les photographies d'Ambre de l'AlPe sur Facebook (Ambre de l'AlPe Photographies) et sur www.ambredelalpe.com.

À propos

Artys

“Revue axée sur les Arts Plastiques. ”

Rédigé par Stéphane Richard

Articles récents

Hébergé par Overblog